🦗 Bio Is The New Black #5 - PARTIE 2 Le design entre vivant et artificiel, dialogue entre Arthur-Donald Bouillé & Xavier Montoy 🦄

58:45
 
Поделиться
 

Manage episode 279724751 series 2832240
Сделано Elise Rigot и найдено благодаря Player FM и нашему сообществу. Авторские права принадлежат издателю, а не Player FM, и аудиоматериалы транслируются прямо с его сервера. Нажмите на кнопку Подписаться, чтобы следить за обновлениями через Player FM или скопируйте и вставьте ссылку на канал в другое приложение для подкастов.

🦗 Bio Is The New Black #5 - PARTIE 2 Le design entre vivant et artificiel, dialogue entre Arthur-Donald Bouillé, Lisa Dehove & Xavier Montoy 🦄

Au-delà de la biomédialité (Hauser) explorée par les artistes à la fin des années 1990 dans le mouvement du bioart, les designers interrogent aujourd’hui les laboratoires de biologie comme terrain fertile de collaborations. En tant que projecteurs, il y aurait tout lieu de croire que ces derniers auraient pour rôle l’anticipation ou la mise sur le marché des découvertes scientifiques. Rien n’est moins sûr ! Dans la friction entre vivant et artificiel, les designers veulent soulever les questions éthiques, souhaitent s’emparer de l’histoire des vivants avec la même légitimité que les scientifiques, et ainsi, participer eux-aussi à la construction du savoir.

Nous aborderons ces thèmes sous la forme de plusieurs dialogues entre Lisa Dehove, Arthur-Donald Bouillé & Xavier Montoy. Voici la deuxième partie de cet entretien. Pour retrouver la première partie de l’entretien, c’est par ici.

Dans cette release de CPU :

Des fictions 📖

Des outils 🖌

Une éthique embarquée

Une chorégraphie de cafards

Nos invités sont Arthur-Donald Bouillé & Xavier Montoy.

L'équipe aujourd'hui : Elise Rigot & Dascritch

Documentation

🧜‍♀️ Paillasse du design

🔗 A propos des invités :

Arthur-Donald Bouillé

Xavier Montoy

  • Site Xavier Montoy
  • Projet Xavier Montoy, 2018, Poudre aux Yeux
  • Projet Xavier Montoy, 2018, The Tillers’Roaches
  • « Artifice Naturel : Mettre en forme le vivant », mémoire de fin d’étude à l’ENSCI Les Ateliers, 2018, de Xavier Montoy sous la direction de Camille Bosqué

📚 Références diverses citées ou évoquées lors du podcast :

🐙 Donna Haraway

🐺 Baptiste Morizot

Glossaire

Matrice extra-cellulaire : « La matrice extracellulaire correspond à un ensemble de macromolécules extracellulaires (protéines, glucides et eau) sécrétées localement par les cellules d’un tissu et organisé en un réseau complexe autour de ces cellules. » (source)

Homéostasie : Stratégies de l'organisme qui vise à maintenir ou à ramener les différentes constantes physiologiques (température, débit sanguin, tension artérielle, etc.) à des degrés qui ne s'écartent pas de la normale, et donc convenables à sa survie. Cela peut être le degré de salinité du cytoplasme des algues monocellulaires, ou la température pour les mammifères.

Symbiose : Association durable entre deux ou plusieurs organismes et profitable mutuellement. Contrairement au parasitisme, l'interaction entre les deux espèces peut être intriquées au point de ne pouvoir survivre l'une sans l'autre comme pour les lychens (entre une algue et un champignon) ou les coraux tropicaux (entre des polypes et certaines micro-algues, les zooxanthelles). La symbiose, est un mot simple, écrit Donna Haraway, biologiste, historienne, & philosophe des sciences américaine, qui signifie « construire-avec », « fabriquer-avec », « réaliser-avec ». La symbiose dépasse l’autopoïèse, et montre un système d'interdépendance et de relations à l'œuvre dans toute organisation vivante.

📖 Lecture :

« Compagnonnage », Arthur-Donald Bouillé, Ontologie partagée, série d’essais et de fictions, auto-édition en ligne, 2020, tout droit réservé, l’extrait figure à titre documentaire :

« Compagnonnage

Ça n’était qu’une forme spongieuse. Une cascade de couches successives

qui dessinaient un entrelacement de filaments dans une forme marquée

de petites courbes plongeantes ici et là. Le tout dessinait quelque chose

d’amorphe, un ensemble nébuleux et flou dont la description empirique

aurait pu s’apparenter à l’observation d’un liquide dont le flux aurait été

pris sur le vif, comme l’instantanée d’une mare de pétrole incolore figée

pour l’éternité.

Les chercheurs l’appelait la matrice extracellulaire. Un support artificiel

pour accueillir les formes de vie élémentaires, des cellules.

Et c’est ainsi que cet objet étrange dont seule la couleur la distinguait

d’une roche ayant subi l’érosion de l’océan fut épris de vie. Une vie

presque imperceptible disposée à la surface des filaments, absorbée par

les interstices de la matière se réfugie au cœur de ces murailles microscopiques.

Ces petites entités vivantes se multiplient, pullulent pour combler

les creux et les vides, et ainsi resurgissent sur les pourtours de l’objet.

Elles envahissent ce terrain autrefois vague et inerte devenu une forme

amplifiée, lissée par l’accumulation des cellules formant une couche

externe homéostatique.

Après quelques jours au cours desquels les scientifiques prirent soin de

fournir des éléments nutritifs à cet objet vivant, ils me le déposèrent et

me conseillaient de laisser la Chose dont la couleur s’apparentait maintenant

à une masse non homogène de bleu et de rose, dans un liquide

semblable à une gélatine translucide.

Et bien que cet environnement semblait être vide de tout potentiel

interactif, il formulait un milieu de symbiose primitif pour ce nouvel

organisme qui bientôt viendrait se greffer à mon corps.

Un petit morceau de chair luisante agrippé à mon bras tel un parasite, un

organisme xénorécepteur qui lie une relation nouvelle avec mon microbiote

cutané. Une transmission de nutriment dans un sens et celle d’une

information dans l’autre. »

🎵 Musiques :

  • Alain Damasio & Yan Péchin, Entrer dans la couleur (2019) 8:49
  • Cat Power, What the world needs now, single (2018) 2:46

🎚️ Fonds musicaux :

  • René Aubry, Mémoires du futur 1, Album Mémoires du futur (2006) 5:06
  • Bernie Krause, Territoire n°3 Algonquin Park, Album : Fondation Cartier, Le Grand Orchestre des Animaux Les territoires de Bernie Krause (2016)

Paillasse du design : Habiter parmis les vivants

Au bord du promontoire, tu hisses ton corps. Tu esquisses un premier plongeon. Cela grouille de vie. Autour de toi, des arbres, de l’herbe, des oiseaux, des branches, le sol, la terre, un orchestre animal que nous donnerait à entendre Bernie Krause et puis, un peu plus tard, la voix d’un philosophe, celle de Baptiste Morizot, dans un extrait d’un très beau podcast Renaître ici du studio Tarabust et Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme. Il ouvre par sa voix, un chemin pour notre dialogue.

Habiter autrement, percevoir d’autres manières d’être vivant, savoir ce à quoi nous tenons, pouvoir le nommer, le décrire, dessiner sa trace et suivre ses pas, se pencher sur les interrelations, comprendre les dynamiques des vivants, en faire partie.

Bienvenue dans Bio is the new Black.

Introduction

Bio Is The New Black invite artistes, designers, philosophes, scientifiques et ingénieurs à explorer les multiples questions éthiques, critiques et de créations qui se posent avec les technologies de bio-fabrication.

Nous sommes au Morning OS, dans la salle du serveur du collectif BAM, un grand merci à eux pour ce plan de replis au calme. Quelques oreilles attentives nous écoutent, ce sont celles de Lysiane Lagadic, Marie Truffier, Mikhael Pommier & Judith Krief merci à vous d’être parmi nous, je vous invite à intervenir et poser vos questions.

Pour planter le décor, voici les personnages :

Arthur-Donald Bouillé, poète au coeur de la matière

Xavier Montoy, Kafka des temps modernes

Nous diffusons la seconde partie de notre interview où nous discutons du design entre vivant et artificiel. Vous pouvez retrouver la première partie de cette interview dans la page de l’émission.

Deuxième partie : Vivant & artificiel, quels outils pour le design ?

Arthur, Xavier, comment est-ce que vous avez adapté vos pratiques pour bosser sur des sujets qui concerne les vivants : le couple naturel/artificiel pour toi Xavier, le rapport entre humain et non humain de ton côté Arthur ?

Dans tes écrits, Arthur, on retrouve de très belles expressions, dont certaines sont empruntées au travail de Donna Haraway : les civilisations parentes & compagnes, les relations intra et inter espèces mutuelles, des agglomérés de plus que vivants, mais aussi des thèmes qui nous sont chers ici, de bio-impression 3D, d’ingénierie tissulaire, de bricolage génomique et de biologie synthétique. On peut suivre dans Ontologie partagée, un recueil de texte des histoires mettant en scène des organoïdes, des morceaux de peaux artificielles greffées, etc. la SF de Donna Haraway, tout à la fois : Science Fiction, Speculative Fabulation, String Figures, So Far.

On peut voir l’importance de l’écriture, dans les écrits des designers, par exemple chez Alessandro Mendini, on y retrouve des journaux intimes, des réflexions sur le robot, ect., quelle est pour toi la place de l’écriture dans ton travail ?

Comment est-ce qu’on fait pour parler du vivant à travers un stylo, un modèle 3D, un objet, un scénario ?

Conclusion

Nous remercions chaleureusement Arthur-Donald Bouillé, Lisa Dehove & Xavier Montoy. Cet épisode est la seconde partie de l’interview, vous pouvez écouter la première partie de l’interview sur la page de l’émission qui traite du concours iGEM vu et vécu par les designers.

Pour ce cinquième épisode de la série Bio is the new black, l'équipe est composée de : Elise Rigot & Dascritch

La release a été shippée avec les moyens techniques de Bio is the new black et de CPU. Nous remercions le Morning OS, le collectif BAM, Lysiane Lagadic, Mikhael Pommier, Judith Krief & Marie Truffier pour leur écoute bienveillante.

L'intégralité du programme, des extraits et nos sources sont disponibles sur le site cpu.pm sur la page de l’émission cpu.pm/154 et sur les différentes plateformes d’écoute, vous pouvez commenter et partager.

Prochaine release : Nous vous donnons rendez-vous jeudi prochain à 11h.

Si vous nous écoutez sur radio FMR le jeudi, il est midi, nous cédons l’antenne à Monique Blanquet.

La programmation musicale est de Elise Rigot.

13 эпизодов